Juin 2017

Mot du Président - Michel Bonhomme

Chères amies et chers amis karatékas,
membres de l’AWBK,

Peut-être comme beaucoup, vous êtes-vous posé la question de savoir pourquoi la licence/assurance comporte « deux tarifs » apparent.

En effet, vous lirez sur le formulaire à remplir : "Prix de la licence 20€" et au retour de ce formulaire, votre professeur ou responsable de club vous en demandera 35, 40€ ou plus. D’où la question.

Vous devez savoir que la Fédération Francophone de Karaté et Art Martiaux Associés (F.F.K.A.M.A.) qui est la Fédération officielle de Karaté en communauté Wallonie Bruxelles et à laquelle sont attachés les différents groupes comme le nôtre (A.W.B.K.), est la seule reconnue par les instances officielles.

C’est cette instance qui nous garantit une assurance en cas d’accident et qui doit gérer les différentes activités, Nationales, Européennes, Mondiales auxquelles nos athlètes sélectionnés participent.

Il faut donc des fonds pour nous assurer et aussi permettre à nos sportifs et arbitres de pouvoir accéder à ces activités ; ce sont les 20€ qu’elle demande.

A côté de cela, les Groupes (AWBK, GFK, SHITORYU, CIKA, WADOKAÏ, …), qui maintenant vont s’appeler "Commissions", ont eux aussi leurs besoins propres, qu’ils soient sportifs, techniques ou autres, et c’est là qu’intervient la différence de prix.

La F.F.K.A.M.A. autorise la subsidiation des besoins financiers de ces groupes (Commissions) par la "quote-part" de 15, 20€ ou plus sur le prix de la licence, ce qui l’amène à 35, 40€ ou plus.

Cette différence sera « retournée » à la trésorerie de votre groupe (Commission) qui pourra donc, par cet apport, organiser sa gestion interne.

Vous le voyez il n’y a donc dans cette pratique aucune anomalie financière. Juste une répartition différée.


Michel Bonhomme
Président AWBK