Novembre 2017

Mot du Président - Michel Bonhomme

Chères amies et chers amis karatékas,
membres de l’AWBK,

Rentrée terminée, saison commencée.

Les clubs ont fait le "plein" de nouveaux membres.

Ce n’est pas le cas ?

Peut-être subissez-vous la concurrence du nombre croissant de disciplines connexes qui drainent de plus en plus d’adeptes ?

Pour le Karaté, les temps deviennent plus durs et il nous faut "tenir le cap"… jusqu’aux Jeux Olympiques.

En effet, cet événement majeur du monde sportif est une vitrine incontournable pour la reconnaissance des sports qui ne sont connus que par le biais du cinéma ou de la presse spécialisée… dont fait partie notre Karaté.

Attendons-nous donc à accueillir un très grand nombre de nouveaux pratiquants dans 3 ans car, n’en doutons pas, notre discipline au-delà de l’aspect mental offre au regard, un sport d’une grande beauté.

Les Katas que nous pratiquons dans nos Dojos et réalisés par des compétiteurs qui les exécutent à la perfection, montrent un aspect méconnu pour la grande majorité des gens.

Ne parlons même pas des kumités qui, redoutables par leur efficacité tant pratique que visuelle, séduiront un grand nombre d’amateurs.

Mais d’ici là, "serrons les rangs", unissons nos forces pour rendre notre art le plus visible possible, par la publicité sous toutes ses formes, presse, radio, télévision, Internet, auprès de vos amis, au travail….

La population n’augmente que très peu… pas les disciplines sportives.

Faisons donc de la nôtre, un Maître choix.


Michel Bonhomme
Président AWBK